montermonentreprise, eirl, sci, autoentreprise,sas

Quels sont les véhicules
éligibles à la déduction de la TVA
?

Si vous êtes un professionnel non assujetti à la TVA, vous ne pourrez jamais récupérer la TVA sur l'achat d'un véhicule automobile. En effet, seuls les professionnels assujettis à la TVA pour les besoins de leur exploitation peuvent récupérer la TVA sur l'acquisition d'un véhicule automobile, dans les conditions suivantes. 

La règle générale est que vous ne pouvez pas récupérer la TVA sur l'achat ou l'aménagement de votre véhicule automobile non utilitaire (c'est-à-dire véhicule de tourisme, break, commercial...). 

En revanche, vous pouvez récupérer la TVA sur les véhicules suivants : 
* véhicules routiers avec un siège conducteur de plus 8 places assises, utilisés par les entreprises pour amener le personnel sur les lieux de travail ; 
* véhicules acquis par les entreprises de transports publics de voyageurs et affectés de façon exclusive a la réalisation desdits transports ; 
* véhicules triporteurs ; 
* véhicules camionnettes ; 
* véhicules camions ; 
* véhicules tracteurs ; 
* et plus généralement les véhicules repris dans les textes annexes au code de la route sous les rubriques "véhicules très spéciaux". 

Attention : vous devez savoir que dans le domaine automobile, le critère déterminant est celui de l'usage pour lequel l'engin a été conçu, et non son usage effectif.  
 
A cet égard, la catégorie dans laquelle un véhicule automobile a été réceptionné par le service des mines est une indication importante pour savoir si vous pouvez déduire la TVA sur l'achat. Néanmoins, cela peut être insuffisant. 

Exemple : vous achetez un camping car à usage mixte, réceptionné comme véhicule automobile spécialisé; vous ne pourrez pas récupérer la TVA. 

A retenir :
Depuis le 1er janvier 1993, les véhicules utilisés par les entreprises d'auto-école peuvent récupérer la TVA à l'achat s'il y a affectation exclusive à l'enseignement de la conduite, même si le véhicule est un véhicule de tourisme.  
 
Textes de référence
- article 237 de l'annexe II du code général des impôts
- documentation de base 3 D 1532
- bulletin officiel des impôts 3 D-1-00

 

Retour sommaire